Derniers sujets
» Projet aquarium.
Mar 06 Juin 2017, 23:38 par loulou

» heure du forum
Ven 26 Mai 2017, 21:28 par matth

» mon bac récifal 140L pour ocellaris pas a pas !!!!!
Lun 17 Avr 2017, 19:30 par jp56

» un breton énerver vaut deux vendéens
Lun 17 Avr 2017, 19:28 par jp56

» mon nanolife
Ven 07 Avr 2017, 17:42 par Franck

» Pierres Vivantes
Dim 02 Avr 2017, 19:04 par jp56

» projet 2012/13 360 litres Néo
Dim 02 Avr 2017, 19:02 par jp56

» La crevette mante
Dim 15 Jan 2017, 11:16 par matth

» tuto youtube aquariophilie
Jeu 12 Jan 2017, 11:18 par mick

» Nouvel aquarium
Dim 11 Déc 2016, 12:14 par matth

» nouvelles especes en cites.
Sam 10 Déc 2016, 17:00 par matth

» Bourse ARA 2017
Jeu 17 Nov 2016, 17:00 par ara91

» Savoir le sexe de mais piranah
Ven 29 Juil 2016, 01:16 par Maxime38500

» Follement malawi
Dim 24 Juil 2016, 08:43 par jp56

» Le poisson fantome
Ven 22 Juil 2016, 15:50 par Gilljay

» Pour l'achat des systemes CO2
Ven 01 Juil 2016, 16:14 par Gilljay

» fishipedia
Ven 01 Juil 2016, 15:37 par matth

» Rio 300 (350L)
Sam 23 Avr 2016, 22:03 par matth

» Cycle de l'Azote
Mer 13 Avr 2016, 10:48 par matth

» France discus show à Arvert les 1-2-3 avril 2016
Sam 09 Avr 2016, 13:49 par Guy

» Bourse d'Arvert le 3 Avril 2016
Dim 03 Avr 2016, 14:35 par matth

» Scalaires...de plus près !
Sam 02 Avr 2016, 07:54 par maoro

» Enfin des photos du bac "en live"...
Sam 02 Avr 2016, 00:22 par matth

» choisir une filtration externe
Dim 13 Mar 2016, 22:59 par matth

» Bourse de rennes (servon sur vilaine) 5-6 mars 2016
Mar 08 Mar 2016, 17:00 par djiba

» Les bourses par chez vous..
Lun 07 Mar 2016, 22:50 par matth

» c'est parti pour les Haplos
Ven 22 Jan 2016, 13:08 par wild 53

» Bourse ARA
Jeu 07 Jan 2016, 21:59 par ara91

» Petit article de base sur les écumeurs
Mer 25 Nov 2015, 17:46 par recifalbox

» catastrophe au Brésil : rupture de barrages
Ven 13 Nov 2015, 13:57 par matth

» Bourse de Nantes (Bouguenais) le 11 octobre 2015
Sam 17 Oct 2015, 23:41 par matth

» Eclairage d'aquarium
Mer 14 Oct 2015, 15:46 par recifalbox

» re reproduction scalaires
Mar 06 Oct 2015, 23:30 par mick

» alevins scalaires
Mar 06 Oct 2015, 23:27 par mick

» takashi fait son show
Ven 04 Sep 2015, 16:54 par mick

» Bourse de St Hilaire de Villefranche 11 Octobre 2015
Jeu 03 Sep 2015, 00:16 par matth

» 450 l en jaubert
Mar 18 Aoû 2015, 09:23 par matth

» Condamnation de 4 aquariophiles, éleveurs d'agrément
Mar 18 Aoû 2015, 09:12 par matth

» Une nouvelle espèce de cichlidé rhéophile du fleuve Congo
Jeu 13 Aoû 2015, 17:53 par matth

» A l'orée du bois
Lun 20 Juil 2015, 23:12 par jp56

» Annonces.fish
Lun 01 Juin 2015, 18:11 par matth

» Aide population malawi
Jeu 07 Mai 2015, 20:18 par mick

» Le Marché des Poissons Transgéniques ... (Glo Fish)
Lun 27 Avr 2015, 18:46 par Douffdut85

» Sturisoma
Mar 21 Avr 2015, 19:13 par djiba

» 320L de L'Olive
Jeu 16 Avr 2015, 18:59 par Douffdut85

» bourse d'arvert 5 avril 2015 (club aqua 17)
Lun 06 Avr 2015, 08:51 par anticistrus

» BOURSE A SALLERTAINE
Mer 01 Avr 2015, 21:42 par matth

» evolution de mon 600L
Dim 29 Mar 2015, 11:20 par bastoche

» repros mbunas Malawi
Jeu 19 Mar 2015, 19:06 par Douffdut85

» Aliment pour crevettes
Lun 16 Mar 2015, 23:43 par ledwatts


l'utilité de l'aquariophilie ! point de vue fournisseur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

l'utilité de l'aquariophilie ! point de vue fournisseur

Message par mick le Mer 11 Juil 2012, 23:05

je vous fais partager cela Smile

fisherman john:
Il faut remonter jusque dans l’ancienne Egypte pour trouver les premières traces de l’aquariophilie même si la documentation généraliste attribue cette pratique aux Chinois de la dynastie MING en y associant le fameux poisson rouge.

Au début de notre siècle, l’aquariophilie commerciale a connu un essor phénoménal pour aboutir a une industrie autonome et de niveau international.

Comme toute pratique commerciale a succès intégrant des produits vivants originaux du milieu naturel, l’aquariophilie est devenue la cible des lobbies écologistes.

Les dérives de certains pays exploitants comme les Philippines avec le cyanure de potassium et le dynamitage des récifs coralliens ont précipité l’intervention des instances internationales.

Depuis la création de la convention de Washington (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction ), bon nombre de poissons et invertébrés destinés au commerce aquariophile sont protégés et leurs prélèvements régulés.

Cependant, les collecteurs et distributeurs sont devenus la cible d’attaques répétitives et infondées du grand public non sensibilisé à l’aquariophilie.

L’industrie est accusée, entre autre, de contribuer à des prélèvements massifs en milieu naturel et donc de déstabiliser des écosystèmes entiers jusqu’à leur disparition totale.

Or en étudiant l’historique de chaque population distribuée depuis les cinq dernières décennies sur le marché mondial on constate ce qui suit :

Le guppy Poecilia reticulata.

Originaire d’Amérique centrale, le « million fish » un petit poisson vivipare assez coloré colonisant les eaux stagnantes éveille rapidement l’intérêt des aquariophiles ; sa rusticité, ses couleurs chatoyantes et la facilité à le faire se reproduire en captivité en fait un produit parfait pour le marché international.

De plus, il est rapidement mis à contribution pour la lutte active contre la fièvre jaune qui sévit dans les régions chaudes et humides.

Le guppie, friand de larves de moustiques empêche leur propagation dans les zones marécageuses et c’est ainsi qu’on le retrouve introduit au Panama, durant la construction du canal ainsi que dans les Caraïbes.

Les populations naturelles sont rapidement ponctionnées mais parallèlement, les éleveurs tant amateurs que professionnels élaborent les premières méthodes d’élevage.


En quelques années les techniques d’élevage industriel sont validées et les prélèvements dans le milieu naturel cessent.

Les populations sauvages s’équilibrent alors que les populations captives croissent régulièrement.

Sporadiquement, les collecteurs prélèvent quelques lots au sein des biotopes d’origine afin de préserver l’authenticité des souches.

A ce jour, se sont plusieurs millions de guppies qui peuplent les bacs des aquariophiles du monde entier.

Le tétra néon cardinal Cheirodon axelrodi.

Poisson très populaire auprès des aquariophiles de tous niveaux, il est capturé dans les eaux du Rio Negro par millions d’individus jusqu’à la mise en place d’un plan de contrôle des prélèvements par le gouvernement Brésilien (1989), sous l’impulsion du Docteur LABBISH CHAOS.

Le projet PIABA inclu également un programme de sensibilisation des pêcheurs et exportateurs destiné à les aider à gérer cette ressource de façon optimale et écologique.

La pêche étant prohibée durant la période de reproduction du néon cardinal, les stocks mondiaux au plus bas sont compensés par les éleveurs Tchèques qui ont concentré tout ou partie de leurs efforts sur la reproduction en captivité et son développement industriel.

Un modeste éleveur basé sur Prague ou ses environs est à même de produire entre 5 et 10.000 unités par mois d’une excellente qualité.

Le niveau de production croissant de ces dernières années autorise des prix d’achats raisonnables, d’ailleurs GUINEA Tropical Fish Farm n’importe plus de Cheirodon sauvages depuis pratiquement 5 années.

Globalement, pratiquement 80 % des espèces dulçaquicoles importées de Singapour proviennent de fermes d’élevage ; certaines variétés sont crées artificiellement comme le « parrot fish » ou le « TK2 » un trans-génique élaboré à Taiwan (Taikong Corporation).

Au niveau de l’aquariophilie marine, les progrès sont moindres en raison d’un niveau de difficultés extrême lié à l’instabilité des milieux artificiels.

Les équipements sont onéreux et il faut de sérieuses compétences en biochimie.

Certaines actions menées par Israël, le Japon ou les U.S.A laissent présager un avenir prometteur.

Le poissons clown (Amphiprion percula) et son anémone sont importés de l’Océan Indo-Pacifique depuis des dizaines d’années (premiers spécimens en 1912) ; à la sortie du film d’animation LE MONDE DE NEMO (2003), les professionnels de l’aquariophilie ont dû faire face à une forte demande mondiale laissant craindre un pillage en règle des ressources naturelles.

Situation paradoxale aux regards du message véhiculé par les producteurs du film.

Afin de ne pas menacer l’équilibre des écosystèmes qui abritent le véritable « NEMO », nous avons promotionné des mois durant un sosie dulçaquicole plus robuste et issu d’élevage avec un franc succès.

Entre temps, Israël lançait ses premières fermes d’élevage et distribue à ce jour poissons clowns, demoiselles (Dascyllus) et coraux durs (Acropora) bouturés.

La France est également sur la lancée même si la rentabilité économique des ses établissement n’est toujours pas confirmée en raison d’un climat politique qui n’est pas enclin à favoriser ce genre de structures.

En conclusion, nous pouvons donc considérer que plus ou moins volontairement, tous les acteurs de la filière aquariophile ont activement contribué à la sauvegarde des différents animaux transités, ainsi que de leurs biotopes et ce malgré des apparences extrêmement trompeuses.

L’avènement de l’internet va accélérer ces processus par la mise à disposition sans limite des informations récoltées de par le monde.

Il ne faut pas oublier que ce sont les amateurs en bout de chaîne qui ont transformé la plupart des essais réalisés par les professionnels.

Il faut continuer à explorer pour la connaissance et le progrès, il faut apprendre pour mieux gérer les ressources naturelles.

De nouvelles espèces et variétés doivent être collectées, étudiées et reproduites en captivité à des fins de préservation pour les générations futures.
avatar
mick
Admin forum &
Président Club

Age : 26
Localisation : Argenton l'Eglise

Voir le Profil Aquariophile
Dernière mise à jour: 02/05/13

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'utilité de l'aquariophilie ! point de vue fournisseur

Message par Bonhomme le Jeu 12 Juil 2012, 00:03

je sais pas ou tu as trouvé ce texte,

mais il est vraiment plein d'espoirs, et c'est intéressant en plus,
avatar
Bonhomme

Age : 30
Localisation : Ça dépend des jours
Humeur : On dirait pas comme ça, mais des fois, j'en bave !

Voir le Profil Aquariophile
Dernière mise à jour: 31 janv.2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'utilité de l'aquariophilie ! point de vue fournisseur

Message par mick le Jeu 12 Juil 2012, 15:00

il vient de john, responsable chez guinéa
(fournisseur : centre d'acclimatation de poisson en Bretagne)

avatar
mick
Admin forum &
Président Club

Age : 26
Localisation : Argenton l'Eglise

Voir le Profil Aquariophile
Dernière mise à jour: 02/05/13

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'utilité de l'aquariophilie ! point de vue fournisseur

Message par hub le Jeu 12 Juil 2012, 20:56

très intéressant Wink
avatar
hub

Age : 40
Localisation : les sables d'olonne
Humeur : bonne

Voir le Profil Aquariophile
Dernière mise à jour:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'utilité de l'aquariophilie ! point de vue fournisseur

Message par ssyruss le Ven 13 Juil 2012, 20:30

C'est long mais ça vaut le coup!
avatar
ssyruss

Age : 31
Localisation : Soullans
Humeur : Et c'est repartis pour un tour !

Voir le Profil Aquariophile
Dernière mise à jour: 28/12/12

Voir le profil de l'utilisateur http://www.aqua-univers.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'utilité de l'aquariophilie ! point de vue fournisseur

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum