Derniers sujets
» Bourse de St hilaire de Villefranche, Dim. 8 Octobre.
Lun 18 Sep 2017, 20:37 par mick

» Projet aquarium.
Mar 06 Juin 2017, 23:38 par loulou

» heure du forum
Ven 26 Mai 2017, 21:28 par matth

» mon bac récifal 140L pour ocellaris pas a pas !!!!!
Lun 17 Avr 2017, 19:30 par jp56

» un breton énerver vaut deux vendéens
Lun 17 Avr 2017, 19:28 par jp56

» mon nanolife
Ven 07 Avr 2017, 17:42 par Franck

» Pierres Vivantes
Dim 02 Avr 2017, 19:04 par jp56

» projet 2012/13 360 litres Néo
Dim 02 Avr 2017, 19:02 par jp56

» La crevette mante
Dim 15 Jan 2017, 11:16 par matth

» tuto youtube aquariophilie
Jeu 12 Jan 2017, 11:18 par mick

» Nouvel aquarium
Dim 11 Déc 2016, 12:14 par matth

» nouvelles especes en cites.
Sam 10 Déc 2016, 17:00 par matth

» Bourse ARA 2017
Jeu 17 Nov 2016, 17:00 par ara91

» Savoir le sexe de mais piranah
Ven 29 Juil 2016, 01:16 par Maxime38500

» Follement malawi
Dim 24 Juil 2016, 08:43 par jp56

» Le poisson fantome
Ven 22 Juil 2016, 15:50 par Gilljay

» Pour l'achat des systemes CO2
Ven 01 Juil 2016, 16:14 par Gilljay

» fishipedia
Ven 01 Juil 2016, 15:37 par matth

» Rio 300 (350L)
Sam 23 Avr 2016, 22:03 par matth

» Cycle de l'Azote
Mer 13 Avr 2016, 10:48 par matth

» France discus show à Arvert les 1-2-3 avril 2016
Sam 09 Avr 2016, 13:49 par Guy

» Bourse d'Arvert le 3 Avril 2016
Dim 03 Avr 2016, 14:35 par matth

» Scalaires...de plus près !
Sam 02 Avr 2016, 07:54 par maoro

» Enfin des photos du bac "en live"...
Sam 02 Avr 2016, 00:22 par matth

» choisir une filtration externe
Dim 13 Mar 2016, 22:59 par matth

» Bourse de rennes (servon sur vilaine) 5-6 mars 2016
Mar 08 Mar 2016, 17:00 par djiba

» Les bourses par chez vous..
Lun 07 Mar 2016, 22:50 par matth

» c'est parti pour les Haplos
Ven 22 Jan 2016, 13:08 par wild 53

» Bourse ARA
Jeu 07 Jan 2016, 21:59 par ara91

» Petit article de base sur les écumeurs
Mer 25 Nov 2015, 17:46 par recifalbox

» catastrophe au Brésil : rupture de barrages
Ven 13 Nov 2015, 13:57 par matth

» Bourse de Nantes (Bouguenais) le 11 octobre 2015
Sam 17 Oct 2015, 23:41 par matth

» Eclairage d'aquarium
Mer 14 Oct 2015, 15:46 par recifalbox

» re reproduction scalaires
Mar 06 Oct 2015, 23:30 par mick

» alevins scalaires
Mar 06 Oct 2015, 23:27 par mick

» takashi fait son show
Ven 04 Sep 2015, 16:54 par mick

» Bourse de St Hilaire de Villefranche 11 Octobre 2015
Jeu 03 Sep 2015, 00:16 par matth

» 450 l en jaubert
Mar 18 Aoû 2015, 09:23 par matth

» Condamnation de 4 aquariophiles, éleveurs d'agrément
Mar 18 Aoû 2015, 09:12 par matth

» Une nouvelle espèce de cichlidé rhéophile du fleuve Congo
Jeu 13 Aoû 2015, 17:53 par matth

» A l'orée du bois
Lun 20 Juil 2015, 23:12 par jp56

» Annonces.fish
Lun 01 Juin 2015, 18:11 par matth

» Aide population malawi
Jeu 07 Mai 2015, 20:18 par mick

» Le Marché des Poissons Transgéniques ... (Glo Fish)
Lun 27 Avr 2015, 18:46 par Douffdut85

» Sturisoma
Mar 21 Avr 2015, 19:13 par djiba

» 320L de L'Olive
Jeu 16 Avr 2015, 18:59 par Douffdut85

» bourse d'arvert 5 avril 2015 (club aqua 17)
Lun 06 Avr 2015, 08:51 par anticistrus

» BOURSE A SALLERTAINE
Mer 01 Avr 2015, 21:42 par matth

» evolution de mon 600L
Dim 29 Mar 2015, 11:20 par bastoche

» repros mbunas Malawi
Jeu 19 Mar 2015, 19:06 par Douffdut85


Projet de loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt (lettre ouverte aux aquario FFA)

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Projet de loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt (lettre ouverte aux aquario FFA)

Message par Bonhomme le Mar 03 Déc 2013, 04:24

Lettre ouverte aux aquariophiles et à leurs associations

Madame la Présidente, Monsieur le Président
Madame, Monsieur

Le ministre de l'agriculture vient de présenter un projet de loi intitulé « Projet de loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt ».
Ce projet de loi est consultable sur internet : http://www.assemblee-nationale.fr/14/projets/pl1548.asp
L'article 24 est particulièrement inquiétant pour les éleveurs animaliers et donc pour l'aquariophilie notamment dans son 6 :
I. – Dans les conditions prévues à l'article 38 de la Constitution, le Gouvernement est autorisé à prendre, par voie d'ordonnance, les dispositions législatives nécessaires afin de :
(...)
3° -Compléter la liste des personnes habilitées à rechercher et constater les infractions dans le domaine de la santé animale ou végétale, de la protection des animaux, de la sécurité sanitaire de l'alimentation et de la mise sur le marché, de la vente ou cession, de l'utilisation et du stockage des produits phytopharmaceutiques, en précisant le champ de leurs compétences et les pouvoirs dont elles disposent ;
(...)
6° - Renforcer les règles applicables au commerce des animaux de compagnie, ..., en réglementant ou interdisant certaines modalités de vente et de cession à titre gratuit de vertébrés, et renforcer la protection des animaux en adaptant les dispositions de procédure pénale pour étendre le pouvoir des associations de défense et de protection des animaux de se constituer partie civile ;
Nous y voilà !
Que comprendre dans ces quelques lignes qui pourraient être très lourdes de conséquences ?
Agissant par voie d'ordonnance, le gouvernement se dispense de la voie parlementaire. Les ordonnances servent bien souvent à faire passer des mesures impopulaires. Il n'y aura donc aucun débat à l'Assemblée nationale mais une simple ratification. Il suffira qu'un conseiller lâche une idée pour qu'elle soit adoptée sans discussion contradictoire. Et l'on sait qu'au ministère de l'agriculture, certains « hauts fonctionnaires » sont ouvertement contre les éleveurs amateurs et réclament une modification du statut juridique des animaux. Ils sont très certainement à l'origine de ce projet de loi. Une étude a d'ailleurs été lancée, par ce dernier ministère, sur ce statut alors que le Conseil Économique, Social et Environnemental s'est déclaré contre toute modification.
Certains nous diront qu'il s'agit là de textes proposés par le ministère de l'agriculture donc destinés aux animaux domestiques. Peut-être ! Mais le 6° parle d'animaux de compagnie et de vertébrés et les poissons, que ce soit les 5 espèces classées domestiques ou toutes les autres espèces, sont considérés comme des animaux de compagnie et sont bien des vertébrés !

Les termes de ce projet de loi sont donc très flous et pourront être interprétés selon les volontés de chacun.
Si ce projet de loi passe en l'état, ce sera une première victoire pour les lobbies anti éleveurs amateurs. Et même s'il ne s'applique, au départ, qu'aux animaux domestiques, il sera inévitablement repris pour les espèces dites sauvages, donc pour nos poissons et autres représentants de la faune aquatique.

Depuis longtemps, des organisations extrémistes de protection animale agissent plus ou moins ouvertement. Leurs moyens financiers et leur audience sont considérables. Elles ont tissé des réseaux relationnels très influents dans tous les milieux mais notamment politiques et médiatiques. Pour nombre d'entre elles, l'animal ne doit être l'objet ni d'alimentation, ni d'exploitation, ni de loisirs. Elles souhaitent donc la fermeture des zoos, des aquariums etc. et sont résolument contre les élevages amateurs. De même prônent-elles le végétarisme voire le véganisme et entendent imposer leur vision à tous, par tous les moyens.

Ces organisations veulent donner aux animaux le même statut juridique que l'homme.
Depuis quelque temps déjà, elles martèlent les médias à coup de « bien-être animal », notion bien subjective qui immanquablement introduira un flou et une insécurité juridique.
Depuis longtemps, la FFA tire la sonnette d'alarme sur leurs actions et sur le danger qu'elles représentent pour l'aquariophilie. Certains nous ont traité d'alarmistes, de démagogues !

Mais que risque l'aquariophilie à partir de ce projet de loi ?
Il est quasi certain que les bourses ne survivront pas à la réglementation ou à l'interdiction de cession d'animaux par les particuliers éleveurs. Et c'est bien le but du 6° de l'article 24 ci-dessus.
Et si, par miracle quelques bourses subsistent, n'importe quel représentant délégué par une association dite de protection animale pourra y faire irruption, lancer une procédure judiciaire pour non-respect du bien-être animal (encore le 6° de l'article 24), se porter partie civile et demander des dommages et intérêts (au nom de l'animal ?). Chacun sait qu'il est en effet difficile de maintenir, en bourse, les poissons dans les conditions sinon exactes tout au moins très proches de leur milieu naturel.
La seule solution pour les éleveurs sera ... de ne plus élever ! Ou de détruire purement ou simplement leurs reproductions.

Nous allons trop loin ? C'est pourtant ce qui est arrivé aux éleveurs d'oiseaux. Des dizaines d'entre eux se sont fait traîner en justice. Problème : du fait du flou juridique induit par la notion de « bien-être animal » et pour les mêmes motifs, certains ont été condamnés, d'autres ont été relaxés. Bel exemple d'égalité devant la justice. Preuve que la notion de « bien-être » est bien subjective puisque même les juges ne s'y retrouvent pas !
Que personne ne nous jette la pierre. Les aquariophiles sont absolument pour le respect de l'animal et considèrent que l'homme ne doit pas être source de souffrance à leur égard. Les aquariophiles sont également pour la moralisation du marché aquariophile (qu'il soit amateur ou professionnel). Ils feront tout pour encourager ces deux notions.
Mais s'il faut quelqu'un pour rechercher et constater d'éventuelles infractions (3° de l'article 24), ce ne peut être qu'un aquariophile. Tout simplement parce qu'il connaît mieux que quiconque l'aquariophilie.
Ce n'est ni le premier venu, bobo parisien, écologiste de salon et soit disant « protecteur des animaux », ni le membre délégué d'une association de protection animale, dont les seuls buts sont de voir la disparition de l'élevage amateur et de s'enrichir à coup de procès, qui pourront en décider autrement.

Passionnés qu'ils sont, les aquariophiles sont tous, sans exception, des défenseurs des animaux en général et des poissons en particulier. Ils n'ont de leçons à recevoir de personne sinon de ceux qui, comme eux, maîtrisent leur passion et savent ce que veut dire « bien être » pour leurs pensionnaires.
Les lois concernant la protection animale existent, elles peuvent être adaptées mais avant tout et surtout appliquées.
Il est ubuesque de vouloir comparer l'animal à l'homme. L'anthropomorphisme n'a jamais contribué et ne contribuera jamais au bien-être animal.

Sans perdre de temps, les aquariophiles doivent réagir. Ce projet de loi ne doit pas être voté en l'état. Il y va de la survie de la vie associative aquariophile. Quelle association osera encore faire une bourse ou ouvrir ses portes si elle risque à tout moment de se retrouver devant la justice ?

Nous lançons donc un appel solennel aux associations aquariophiles afin qu'elles prennent conscience de la situation dramatique qui verra le jour si ce projet de loi est voté en l'état. Plus nous serons nombreux et plus nous aurons de poids pour inciter le législateur à le modifier de façon à ce que l'aquariophile n'aie pas à en souffrir.

La FFA s'est déjà engagée à de nombreuses reprises et s'engagera de nouveau sur ce point crucial, aidée par la Fédération Pronatura France, association qui regroupe les associations d'éleveurs animaliers amateurs.
Sans tarder, il est impératif que les aquariophiles français comprennent qu'au-delà des querelles de clocher, des querelles de personnes, une cohésion totale autour d'une Fédération forte et représentative est impérative pour pouvoir continuer à pratiquer une aquariophilie responsable et durable.

Une multiplicité des actions ne ferait qu'opacifier les débats. Seule cette cohésion permettra de lutter efficacement contre ceux qui rêvent à la disparition de nos aquariums, de nos élevages ... bref, entre autres, de l'aquariophilie.
Sans attendre, la FFA va interpeler les services compétents du ministère de l'agriculture et étudier les actions à mener

Bien cordialement

Le Conseil d'administration FFA

pétition à ce sujet :
http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/pour-que-ne-soit-pas-adopt%C3%A9-l-article-24-du-projet-de-loi-d-avenir-pour-l-agriculture
avatar
Bonhomme

Age : 30
Localisation : Ça dépend des jours
Humeur : On dirait pas comme ça, mais des fois, j'en bave !

Voir le Profil Aquariophile
Dernière mise à jour: 31 janv.2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt (lettre ouverte aux aquario FFA)

Message par BCY le Mar 03 Déc 2013, 05:52

Ça met en forme au réveil, ça calme quand même cette affaire.
avatar
BCY

Age : 56
Localisation : Le Bernard
Humeur : Pugnace

Voir le Profil Aquariophile
Dernière mise à jour:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt (lettre ouverte aux aquario FFA)

Message par mick le Mar 03 Déc 2013, 09:30

vu le peux de réaction et d'union du monde aquariophile français, c'est ce qui nous pend au nez !
si ce n'est pas ce projet sa sera un autre.
avatar
mick
Admin forum &
Président Club

Age : 26
Localisation : Argenton l'Eglise

Voir le Profil Aquariophile
Dernière mise à jour: 02/05/13

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt (lettre ouverte aux aquario FFA)

Message par gomgom le Mer 04 Déc 2013, 13:29

Pas surprenant ... On s'y attendait !

Si on parle du bien être des animaux alors moi je monte une assoss et jvai faire fermer les animaleries, qui pour moi, sont ceux qui poussent au cul des élus pour éradiquer les bourses et éleveurs amateurs...
avatar
gomgom

Age : 29
Localisation : Saint Jean De Sauves (86)
Humeur : Taquin

Voir le Profil Aquariophile
Dernière mise à jour: 18/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt (lettre ouverte aux aquario FFA)

Message par Bonhomme le Mer 04 Déc 2013, 13:37

sur ce coup je pense pas que ce soit les animaleries qui poussent pour ce genre de loi,
au contraire même!


ps: par contre je suis bien d'accords, il y a trop d'animalerie qui sont bien limite sur ce sujet
avatar
Bonhomme

Age : 30
Localisation : Ça dépend des jours
Humeur : On dirait pas comme ça, mais des fois, j'en bave !

Voir le Profil Aquariophile
Dernière mise à jour: 31 janv.2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt (lettre ouverte aux aquario FFA)

Message par gomgom le Mer 04 Déc 2013, 13:53

Quand ce type de loi apparaît, par cette voie en plus, c'est pour que ça profite un quelqu'un d'assez présent sur le marché... Dans notre cas je pense pas que les associations animalières aient la motivation et surtout les reins assez solides pour enclencher ce genre d'action. En revanche la chute des ventes des géants de l'animalerie....

Concernant la maintenance dans leur locaux et aussi mes conseils qui donnent sont affligeants... Mais bon c'est comme dans l'agriculture, on préfère contrôler le producteur plutôt que le vendeur... Si c'était l'inverse, un certain magasin de Poitiers serait fermer depuis longtemps n'est ce pas? ^^
avatar
gomgom

Age : 29
Localisation : Saint Jean De Sauves (86)
Humeur : Taquin

Voir le Profil Aquariophile
Dernière mise à jour: 18/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt (lettre ouverte aux aquario FFA)

Message par Calypso le Mer 04 Déc 2013, 14:08

Bonjour Gomgom,
Tu parles peut être de celui qui ferme definitevement fin décembre :::14::: 
avatar
Calypso

Age : 38
Localisation : Fougéré
Humeur : Bonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt (lettre ouverte aux aquario FFA)

Message par gomgom le Mer 04 Déc 2013, 14:46

Ah ? Je sais pas ça doit faire pas loin de 10 mois que je ne suis pas aller dans une animalerie et facil 2 ans dans celle ci...
avatar
gomgom

Age : 29
Localisation : Saint Jean De Sauves (86)
Humeur : Taquin

Voir le Profil Aquariophile
Dernière mise à jour: 18/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt (lettre ouverte aux aquario FFA)

Message par mick le Mer 04 Déc 2013, 20:17

a écrit:sur ce coup je pense pas que ce soit les animaleries qui poussent pour ce genre de loi,
au contraire même!
je confirme, le texte içi est repris par la FFA donc adapter aux clubs aquario et "aquariophiles",
les animaleries sont aussi attaqué de tous cotés si on regarde d'autres pays comme l'allemagne
(et pas pour de meilleurs conditions de maintenance, mais pour un arrêt total du vivant)
avatar
mick
Admin forum &
Président Club

Age : 26
Localisation : Argenton l'Eglise

Voir le Profil Aquariophile
Dernière mise à jour: 02/05/13

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt (lettre ouverte aux aquario FFA)

Message par gomgom le Mer 04 Déc 2013, 20:39

Ah ok je pensais qu'on avait le texte original . Du coup la ça va être chaud si tout s'arrête ...
avatar
gomgom

Age : 29
Localisation : Saint Jean De Sauves (86)
Humeur : Taquin

Voir le Profil Aquariophile
Dernière mise à jour: 18/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt (lettre ouverte aux aquario FFA)

Message par mick le Mer 04 Déc 2013, 21:05

le projet de loi est celui-ci : http://www.assemblee-nationale.fr/14/projets/pl1548.asp

Que comprendre dans ces quelques lignes qui pourraient être très lourdes de conséquences ?
Agissant par voie d'ordonnance, le gouvernement se dispense de la voie parlementaire. Les ordonnances servent bien souvent à faire passer des mesures impopulaires. Il n'y aura donc aucun débat à l'Assemblée nationale mais une simple ratification.
autant dire qu'ils noient le poisson pour qu'on y comprenne rien et laisse faire !
avatar
mick
Admin forum &
Président Club

Age : 26
Localisation : Argenton l'Eglise

Voir le Profil Aquariophile
Dernière mise à jour: 02/05/13

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt (lettre ouverte aux aquario FFA)

Message par gomgom le Ven 06 Déc 2013, 10:32

J'ai lu l'article entier et franchement je ne trouve pas ça tellement mauvais. Je sais pas si vous avez déjà lu pas mal de loi mais j'ai plus l'impression que rien va changer a notre niveau... Les animaleries vont sûrement être les plus touchées et quelques bourses... Mais pour les bourses que j'ai faite, il y aurait eu besoin de taper sur les doigts de certains exposants..

Je pense qu'il faut attendre car au rythme du gouvernement , un pas en avant , deux en arrière, on aura peut être un accès au certif de capacité plus simple au lieu de restrictions Very Happy

Comment ça je rêve??? Sad
avatar
gomgom

Age : 29
Localisation : Saint Jean De Sauves (86)
Humeur : Taquin

Voir le Profil Aquariophile
Dernière mise à jour: 18/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt (lettre ouverte aux aquario FFA)

Message par Calypso le Ven 06 Déc 2013, 10:37

Bonjour,
A priori, quelqu'un qui arrive a reproduire ses poissons, c'est quelqu'un de capable. Qu'a apporterait de plus un bout de papier nommé certificat de capacité? Quid des vendeurs animaliers qui malgré un certificat de capacité n'y connaissent rien?
avatar
Calypso

Age : 38
Localisation : Fougéré
Humeur : Bonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt (lettre ouverte aux aquario FFA)

Message par gomgom le Ven 06 Déc 2013, 10:52

Le certif de capacité te permet de vendre légalement tes poissons sans frauder. Car e tant que particulier ta une limite...
avatar
gomgom

Age : 29
Localisation : Saint Jean De Sauves (86)
Humeur : Taquin

Voir le Profil Aquariophile
Dernière mise à jour: 18/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt (lettre ouverte aux aquario FFA)

Message par mick le Dim 08 Déc 2013, 09:29

FFA a écrit:Le danger se précise ... et vient d'Allemagne
Ce 5 décembre, en Allemagne, la CDU (parti au pouvoir) et le SPD ont établi un contrat de coalition et ont présenté leurs projets. L'un d'entre eux, s'il vient à être adopté, entraînera inévitablement la disparition de l'aquariophilie.

…Wir verbessern den Wildtierschutz und gehen gegen Wilderei sowie den illegalen Wildtierhandel und deren Produkte vor; Handel mit und private Haltung von exotischen und Wildtieren wird bundeseinheitlich geregelt. Importe von Wildfängen in die EU sollen grundsätzlich verboten und gewerbliche Tierbörsen für exotische Tiere untersagt werden.

Traduction : ...nous augmenterons la protection des animaux sauvages et allons contre le braconnage ainsi que les produits et les animaux sauvages illégaux du commerce. Le commerce et la maintenance privée des animaux exotiques et sauvages seront réglés dans une unité fédérale. L'importation d'animaux sauvages devra être fondamentalement interdit dans la CEE et les bourses de vente pour animaux exotiques interdites.

Et lorsque l'on sait que :

L'Union Européenne reprend la réglementation du pays le plus draconien ;
Il existe en France des organisations qui demandent la même chose et envahissent actuellement le devant de la scène ;
on imagine aisément l'avenir de l'aquariophilie européeene si rien n'est fait !!!

Malheureusement nous avons vraiment l'impression que les aquariophiles français ne veulent pas ouvrir les yeux devant les dangers qui se précisent et pensent qu'ils resteront au-dessus de la mélée.

Grave erreur. Si nous pouvons nous battre pour faire modifier les textes législatifs avant leur promulgation, il est trop tard lorsqu'ils sont publiés.
Plus nous serons nombreux plus nous serons représentatifs et plus nous serons représentatifs plus nous pourrons peser dans la balance.

Aux aquariophiles et à leurs associations de choisir et de se prendre en main !
avatar
mick
Admin forum &
Président Club

Age : 26
Localisation : Argenton l'Eglise

Voir le Profil Aquariophile
Dernière mise à jour: 02/05/13

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt (lettre ouverte aux aquario FFA)

Message par gomgom le Dim 08 Déc 2013, 10:16

C'est quand même marrant de la part de l'Allemagne quand on sait que les gros négoce de poissons sont chez eux ^^ si on veut continuer on a donc plus qu'à sortir de l'Europe ...
avatar
gomgom

Age : 29
Localisation : Saint Jean De Sauves (86)
Humeur : Taquin

Voir le Profil Aquariophile
Dernière mise à jour: 18/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt (lettre ouverte aux aquario FFA)

Message par tyrano34 le Dim 08 Déc 2013, 11:36

Oui sortir de l'Europe est rentré en toutes inégalité et de peur de tout perdre en rentrant chez soi , sympa l'avenir Sad

Seulement poser vous la question qui va réellement profiter de cette interdiction d'importation, les lobbies? Non! Alors les animaux? ... ha bein non puisque leur biotope est sur le point d'être détruit :(Mais qui alors

Mais bien sur les grands groupes industriel qui sont au-dessus des lois, c'est eux qui vont en profiter ... Mais comment?

Tout simplement le fait que la diversité va diminuer et donc moins de gens vont s'intéresser à ces biotopes et de ce fait personne ne sera que le groupe industriel entrain de détruire les biotopes (barrages, exploitation minières, déforestation , exploitation pour les énergies fossiles ...)

Merci les lobbies (protection des animaux extrémiste)

No comment pour la suite vous la vivrez bientôt en direct

Bye tyty
avatar
tyrano34

Age : 40
Localisation : Saint jean de vedas
Humeur : cool

Voir le profil de l'utilisateur http://www.aqualifestyle-france.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt (lettre ouverte aux aquario FFA)

Message par mick le Mer 11 Déc 2013, 19:42

pétition à ce sujet :
http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/pour-que-ne-soit-pas-adopt%C3%A9-l-article-24-du-projet-de-loi-d-avenir-pour-l-agriculture

Spoiler:


Pétition pour la survie de notre passion

11 décembre 2013

CLUB AQUARIOPHILE DU MARAIS POITEVIN


Les aquariophiles français, éleveurs amateurs, ne peuvent accepter les termes du projet de loi intitulé « Projet de loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt ». Il est certain que de nombreuses associations aquariophiles ne survivront pas à la réglementation ou à l'interdiction de cession d'animaux par les particuliers éleveurs notamment lors des bourses aquariophiles d'amateurs.

Une pétition vient donc d'être mise en ligne.

Merci de la signer et de la diffuser très largement autour de vous.

Vous pouvez télécharger cette pétition et la faire parvenir à vos élus, Maires, Conseillers généraux et régionaux, Députés, Sénateurs.
Version PDF - Version Word


Monsieur le Président de la République
Monsieur le Premier Ministre
Monsieur le Ministre de l'agriculture, de l'alimentation et de la forêt
Monsieur le Ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie
Mesdames et Messieurs les Sénateurs
Mesdames et Messieurs le Députés


Les aquariophiles français, éleveurs amateurs, ne peuvent accepter les termes du projet de loi intitulé « Projet de loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt ».

L'article 24 est particulièrement inquiétant pour les éleveurs animaliers et donc pour l'aquariophilie notamment dans son 6 :
I. – Dans les conditions prévues à l'article 38 de la Constitution, le Gouvernement est autorisé à prendre, par voie d'ordonnance, les dispositions législatives nécessaires afin de :
(...)
3°Compléter la liste des personnes habilitées à rechercher et constater les infractions dans le domaine de la santé animale ou végétale, de la protection des animaux, de la sécurité sanitaire de l'alimentation et de la mise sur le marché, de la vente ou cession, de l'utilisation et du stockage des produits phytopharmaceutiques, en précisant le champ de leurs compétences et les pouvoirs dont elles disposent ;
(...)
6° Renforcer les règles applicables au commerce des animaux de compagnie, ..., en réglementant ou interdisant certaines modalités de vente et de cession à titre gratuit de vertébrés, et renforcer la protection des animaux en adaptant les dispositions de procédure pénale pour étendre le pouvoir des associations de défense et de protection des animaux de se constituer partie civile ;

Agissant par voie d'ordonnance, le gouvernement se dispense de la voie parlementaire. Les ordonnances servent bien souvent à faire passer des mesures impopulaires. Il n'y aura donc aucun débat à l'Assemblée nationale mais une simple ratification. Il suffira qu'un conseiller lâche une idée pour qu'elle soit adoptée sans discussion contradictoire. Et l'on sait qu'au ministère de l'agriculture, certains « hauts fonctionnaires » sont ouvertement contre les éleveurs amateurs et réclament une modification du statut juridique des animaux. Ils sont très certainement à l'origine de ce projet de loi. Le Conseil Économique, Social et Environnemental s'est pourtant déclaré contre toute modification.

Certains nous diront qu'il s'agit là de textes proposés par le ministère de l'agriculture donc destinés aux animaux domestiques. Peut-être ! Mais le 6° parle d'animaux de compagnie et de vertébrés et les poissons, que ce soient les 5 espèces classées domestiques ou toutes les autres espèces, sont considérés comme des animaux de compagnie et sont bien des vertébrés !
Les termes de ce projet de loi sont donc très flous et pourront être interprétés selon les volontés de chacun.
Si ce projet de loi passe en l'état, ce sera une première victoire pour les lobbys anti éleveurs amateurs. Et même s'il ne s'applique, au départ, qu'aux animaux domestiques, il sera inévitablement repris pour les espèces dites sauvages, donc pour nos poissons et autres représentants de la faune aquatique.

Depuis longtemps, des organisations extrémistes de protection animale agissent plus ou moins ouvertement. Elles considèrent que l'animal ne doit être l'objet ni de bien alimentaire, ni d'exploitation, ni de loisirs. Elles souhaitent donc la fermeture des zoos, des aquariums publics etc. et sont résolument contre les élevages amateurs. De même prônent-elles le végétarisme voire le véganisme et entendent imposer leur vision à tous, par tous les moyens.
Ces organisations veulent donner aux animaux le même statut juridique que l'homme.

Il est certain que de nombreuses associations aquariophiles ne survivront pas à la réglementation ou à l'interdiction de cession d'animaux par les particuliers éleveurs notamment lors des bourses aquariophiles d'amateurs. Et c'est bien le but du 6° de l'article 24 ci-dessus.
Et si, par miracle quelques bourses subsistent, n'importe quel représentant délégué par une association dite de protection animale pourra y faire irruption, lancer une procédure judiciaire pour non-respect du bien-être animal (encore le 6° de l'article 24), se porter partie civile et demander des dommages et intérêts (au nom de l'animal ?). Chacun sait qu'il est en effet difficile de maintenir, en bourse, les poissons dans les conditions sinon exactes tout au moins très proches de leur milieu naturel.
La seule solution pour les éleveurs sera ... de ne plus élever ! Ou de détruire purement ou simplement leurs reproductions. On imagine facilement les conséquences avec notamment la mise en place d'un marché parallèle.
Nous vous rappelons que l'élevage amateur permet :
• de limiter le déficit du commerce extérieur ;
• de limiter les prélèvements dans les milieux naturels ;
• de conserver en captivité des espèces disparues des milieux naturels.
La sphère aquariophile emploie par ailleurs plusieurs milliers de personnes.

Les aquariophiles sont absolument pour le respect de l'animal et considèrent que l'homme ne doit pas être source de souffrance à leur égard. Les aquariophiles sont également pour la moralisation du marché aquariophile (qu'il soit amateur ou professionnel). Ils feront tout pour encourager ces deux notions.
Mais s'il faut quelqu'un pour rechercher et constater d'éventuelles infractions (3° de l'article 24), ce ne peut être qu'un aquariophile. Tout simplement parce qu'il connaît mieux que quiconque l'aquariophilie.
Ce n'est ni le premier venu, bobo parisien, écologiste de salon et soit disant « protecteur des animaux », ni le membre délégué d'une association de protection animale, dont les seuls buts sont de voir la disparition de l'élevage amateur et de s'enrichir à coup de procès, qui pourront en décider autrement.

Passionnés qu'ils sont, les aquariophiles sont tous, sans exception, des défenseurs des animaux en général et des poissons en particulier. Ils n'ont de leçons à recevoir de personne sinon de ceux qui, comme eux, maîtrisent leur passion et savent ce que veut dire « bien être » pour leurs pensionnaires.
Les lois concernant la protection animale existent, elles peuvent être adaptées mais avant tout et surtout appliquées.
Il est ubuesque de vouloir comparer l'animal à l'homme. L'anthropomorphisme n'a jamais contribué et ne contribuera jamais au bien-être animal.

Les aquariophiles français demandent donc que les dispositions de l'article 24 du projet de loi pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt ne soient adoptées.

Ils demandent instamment que la Fédération Française d'Aquariophilie, seule organisation d'aquariophiles amateurs structurée, tant au niveau national qu'au niveau européen (par l'intermédiaire d'European Aquarium and Terrarium Association), soit représentée dans toutes les commissions ministérielles, lors de toutes les discussions, négociations, etc qui traiteront des animaux, et plus particulièrement des poissons et invertébrés aquatiques, qu'ils soient domestiques ou non.

Fédération Française d'Aquariophilie
ffa@fedeaqua.org
http://www.fedeaqua.org



Dernière édition par mick le Jeu 12 Déc 2013, 11:19, édité 2 fois
avatar
mick
Admin forum &
Président Club

Age : 26
Localisation : Argenton l'Eglise

Voir le Profil Aquariophile
Dernière mise à jour: 02/05/13

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt (lettre ouverte aux aquario FFA)

Message par tyrano34 le Mer 11 Déc 2013, 19:50

Il faut la signer!
Qu'on aime ou qu'on aime pas la fédération il faut allez de l'avant et montrer que nous existons, si nous voulons que la fédération sauve notre passion, il faut leur donner les bon outils et déjà une pétition c'est un bon moyen de montrer aux ministères que nous existons et que nous aimons nos animaux de compagnie.

avatar
tyrano34

Age : 40
Localisation : Saint jean de vedas
Humeur : cool

Voir le profil de l'utilisateur http://www.aqualifestyle-france.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt (lettre ouverte aux aquario FFA)

Message par gomgom le Mer 11 Déc 2013, 20:15

A signé!!!
avatar
gomgom

Age : 29
Localisation : Saint Jean De Sauves (86)
Humeur : Taquin

Voir le Profil Aquariophile
Dernière mise à jour: 18/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt (lettre ouverte aux aquario FFA)

Message par Bonhomme le Mer 11 Déc 2013, 21:44

Signé !!
avatar
Bonhomme

Age : 30
Localisation : Ça dépend des jours
Humeur : On dirait pas comme ça, mais des fois, j'en bave !

Voir le Profil Aquariophile
Dernière mise à jour: 31 janv.2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt (lettre ouverte aux aquario FFA)

Message par tyrano34 le Mer 11 Déc 2013, 23:00

Merci allez au suivant Wink

ps : Je ne vous oublie pas, si j'ai des informations sur la situation des projets de loi concernant notre passion au niveau de la communauté européenne je vous préviens Wink amitié tyty
avatar
tyrano34

Age : 40
Localisation : Saint jean de vedas
Humeur : cool

Voir le profil de l'utilisateur http://www.aqualifestyle-france.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt (lettre ouverte aux aquario FFA)

Message par Crevette-85 le Lun 16 Déc 2013, 18:55

Signé!
avatar
Crevette-85

Age : 34
Localisation : La Mothe Achard
Humeur : Bonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt (lettre ouverte aux aquario FFA)

Message par jaja85 le Lun 16 Déc 2013, 19:02

Signé
avatar
jaja85

Age : 36
Localisation : Aubigny
Humeur : ça dépénd des jours

Voir le Profil Aquariophile
Dernière mise à jour:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt (lettre ouverte aux aquario FFA)

Message par pasc79 le Lun 16 Déc 2013, 19:11

Signé aussi  Smile 
avatar
pasc79

Age : 59
Localisation : AIFFRES
Humeur : Ca va

Voir le Profil Aquariophile
Dernière mise à jour:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt (lettre ouverte aux aquario FFA)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum